3 ans !

Cette semaine, ce blog a fêté son troisième anniversaire. Je l’ai lancé le 23 octobre 2017 pour pouvoir écrire sur différents sujets culturels sans avoir de comptes à rendre au rédacteur en chef, même bienveillant, d’un site web (exemple : du9.org en ce qui concerne la bande dessinée sous toutes ses formes), et en compensation d’un forum de Mangaverse bien déserté à cause du raz de marée des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, etc.) qui a balayé le « vieil internet » de la première moitié des années 2000. Ce besoin d’écrire et de communiquer sur ce qui n’est jamais qu’un passe-temps (une passion devrais-je dire) était alors revenu, peut-être plus fort que jamais. Trois années plus tard, ce besoin est toujours présent, malgré quelques désenchantements sur lesquels je reviendrai un peu plus tard.

Pour marquer le coup, je viens de passer le plan du blog de gratuit à premium malgré un coût prohibitif pour le peu de fonctionnalités ajoutées. Ainsi, mes visiteuses et visiteurs n’auront plus à subir de publicités, j’ai enfin la possibilité de modifier le CSS du site (ce n’est pas simple) et j’ai un nom de domaine dédié (ce dont je me fiche un peu). J’ai décidé de garder le thème Circa (gratuit), les 200 (ce qui fait peu en réalité) autres qui me sont désormais accessibles ne me convenant pas. En effet, malgré ses petits défauts, notamment d’accessibilité immédiate aux anciens textes, c’est celui qui me plait le plus pour son esthétique dépouillée, sa simplicité et facilité de lecture. C’est donc à vous, lectrices et lecteurs, de faire l’effort d’aller chercher les articles qui pourraient vous intéresser. Néanmoins, il y a quelques mois, j’ai ajouté une table des matières thématique permettant une meilleure vue d’ensemble et de retrouver plus facilement tel dossier ou telle chronique.

Trois ans, donc ! Avec ce petit recul, il est possible de faire un premier bilan. Tout d’abord, le nombre de visites (et de vues) progresse gentiment d’année en année, ce qui est plutôt encourageant. Certes, cela ne monte pas bien haut mais n’ayant aucune idée de la fréquentation que peut avoir un blog manga « tendance élitiste », je ne sais pas si je dois me désespérer de ne pas trouver une audience importante (toutefois, je prévois de travailler le SEO du blog). De toute façon, je ne cherche pas à monétiser mes propos, je communique peu sur les réseaux sociaux et je ne publie pas régulièrement des billets créant un effet de « rendez-vous ». Je ne cherche pas non plus à rejoindre des communautés de blogueuses et de blogueurs (et de faire des échanges de lien, à supposer que ça se fasse encore), je ne cherche pas à faire ami-ami avec quiconque. Mes rares commentaires sur d’autres blogs consistent surtout à relever des erreurs, ce qui n’est pas le meilleur moyen de se faire apprécier. Bref, j’ai l’impression que mes statistiques de visites ne sont pas bonnes mais je fais avec. N’oublions pas qu’il me reste deux mois pour les améliorer 😃.

Néanmoins, cela n’interdit pas de s’amuser un peu avec ces trois années de statistiques. Si l’année 2017 ne présente que six billets, cela représente une moyenne de trois par mois, rythme devenu impossible à suivre. J’aimerai avoir un rythme bimensuel, mais je n’y arrive pas. Cela a été particulièrement vrai en 2019 avec seulement quinze articles. En 2020, je pense que j’arriverai à en totaliser une vingtaine, mais guère plus. Il faut dire que je passe de plus en plus de temps à leur rédaction, comme le montre la colonne « Mots en moyenne ». En effet, outre m’obliger à écrire (c’est-à-dire pratiquer une activité intellectuelle), un des buts de mes billets WordPress est d’apprendre en effectuant quelques recherches préalables. Cela me permet, par exemple, de mieux comprendre telle bande dessinée chroniquée et d’en proposer quelques clés de lecture. C’est ainsi que mes chroniques BD de 2020 ont cherché à aller plus loin que de donner simplement des impressions de lecture. Bien entendu, tous mes textes regroupés dans la catégorie « Dossiers » relèvent de cette même démarche : apprendre. C’est aussi pour cela que j’accepte des thèmes imposés pour mes conférences à Angoulême ou à Cherisy Manga. Je n’y connais pas grand chose ? Pas de soucis, il suffit d’apprendre ! J’applique ici l’adage de Mangaverse : « la curiosité n’est pas un défaut ». Le petit inconvénient d’une telle démarche : cela prend un temps de folie. Pour ma dernière conférence, j’estime que j’ai passé au moins trois jours pleins à réfléchir, faire des recherches, rédiger, rechercher des illustrations et réaliser un visuel d’une quinzaine de diapos.

Cela représente donc beaucoup de travail pour un retour quasi inexistant. En effet, comme le montre le tableau des articles, mes billets reçoivent très peu de mentions « J’aime » et à peine plus de commentaires (et encore, je réponds systématiquement, ce qui gonfle les stats). Avant de me pencher sérieusement sur le sujet, je pensais que la chute que l’on peut observer en 2019 était en grande partie imputable à la défection de a-yin et de Shermane étant donné qu’elles avaient décidé de prendre « du recul » avec les blogs et que je perdais ainsi deux contributrices importantes en matière de « J’aime » et de commentaires. En fait, non. Je pense maintenant que je suis le seul responsable de cette chute en 2019 en ayant fait trop de dossiers et pas assez de textes plus fédérateurs comme des chroniques ou des bilans (mais bon, Shermane n’est pas innocente quand même… 😁 ). Heureusement, alamenthe est venue compenser cette défection. Quoi qu’il en soit, ce défaut de réaction et d’échange est ce qui me manque le plus comparé aux bons vieux forums phpBB comme celui de Mangaverse.

Il ne me reste plus qu’à faire mieux durant les douze prochains mois. Pour cela, il va falloir que mon billet sur Dorohedoro continue à faire venir beaucoup de monde grâce à Google. En 2020, ce texte représente 502 vues au 24 octobre (60 en 2019), grâce à l’animé diffusé par Netflix. Combien de ces personnes ont pris la peine de lire mes propos sur le dernier tome de la version française au format « papier », je me le demande… Ensuite, vient Game avec 131 vues (231 en 2019, 271 en 2018). Mon coup de gueule envers la communication d’Akata continue à avoir son petit succès, preuve que la série doit bien se vendre. La troisième place est occupée par mon dossier sur le manfra, ce qui illustre bien la montée en puissance de la bande dessinée francophone d’inspiration manga (119 vues en 2020, 95 en 2019). Mes autres articles tournent à un peu plus de 70 vues (entre 60 et 70 en 2019). En fait, tous ont peut-être plus de lecture que je ne le pense car la page d’accueil permet de lire l’intégralité des billets grâce à un scrolling infini et c’est elle qui obtient les meilleurs scores : 678 vues en 2020 (il devrait y en avoir environ 900 à la fin de l’année), 722 en 2019 et 589 en 2018.

Terminons sur les référents, c’est-à-dire, d’où viennent les visiteuses et les visiteurs. La moitié des vues (47%) provient des moteurs de recherche, de Google pour la quasi-totalité. L’autre moitié regroupe Facebook (j’y annonce systématiquement mes billets) pour 17%, les forums de Mangaverse pour 16% et de bulledair.com pour 7% (je poste dans les sujets dédiés lorsque c’est en rapport avec la bande dessinée), Twitter pour 5% (là, c’est surtout grâce à a-yin). Viennent ensuite le lecteur WordPress pour 1,7% (mes quelques abonnés, j’imagine) et le forum de bdgest.com pour 1,6%. Le reste compte pour moins de 1%. Cependant, je ne suis pas peu fier des deux vues venues de Wikipedia et de celle venue du blog de Marc Lizano.

Concernant l’origine géographique, la France apporte 76% des vues, très loin devant la Belgique (4,9%), la Suisse (3,3%), le Japon (3%), la Réunion (2,9%), les États-Unis (2,6%) et le Canada (1,2%). Ensuite, à moins de 1%, viennent l’Espagne, la Côte d’Ivoire, le Portugal, Hong-Kong, les Pays-Bas, le Royaume-Unis, la Chine, le Maroc, l’Italie, l’Allemagne et l’Algérie. Une grosse cinquantaine de localisations suivent avec un pourcentage qui va de 0,2% à 0,01%.

Toutes ces considérations ne font que renforcer ma détermination à continuer à proposer des billets variés : outre la suite de l’histoire de la BD asiatique à Angoulême, j’en ai deux en préparation sur la musique (enfin, ce que certains appellent du « bruit de machine à laver »), un sur les revues vidéoludiques des années 1980-2000 (séquence souvenirs), plusieurs chroniques (BD, manga, romans de SF, etc.), et bien d’autres choses encore. Sans parler des inévitables bilans de fin d’année (celui de 2020 portera sur mes lectures de bandes dessinées de tous pays).

4 réflexions sur “3 ans !

  1. Très bon anniversaire !
    Effectivement, le SEO est peut-être à travailler mais attention, c’est hyper chronophage.
    Je ne suis pas d’accord concernant les forums et la perte de vitesse. Pour le manga, c’est juste, mais c’est qu’au début, c’était nouveau et on était jeunes. On a évolué et le besoin a cessé. En revanche, au niveau mondial, les forums sont toujours indispensables à l’échange humain et pas seulement pour les gamers. C’est une source de conseils, d’expériences individuels et collectives, mais surtout d’entraide, bien plus que les pages et groupes RS.
    Parfois au taf, je vois passer des stagiaires à qui j’explique mon boulot et je leur demande s’ils connaissent les forums. Ils répondent tous non. Quand je leur en montre certains, en fait ils connaissent très bien et j’ai toujours droit à « aaahh c’est ça un forum, mais oui j’y vais! ».
    Terme en désuétude, usage toujours présent. Y a une raison à ça, au delà des raisons que je t’ai données, un forum qui marche à un SEO du feu de dieu et extrêmement pérenne.
    Oui, Mangaverse est désert, mais les forums vont continuer à vivre même si quand le 2.0 sera mort. Le tout étant de trouver le bon angle et la communauté adaptés.

    Tu vois, j’en fais des commentaires !

    Aimé par 1 personne

    • Je vois ça, merci ! 🙂

      Le forum de Mangaverse n’est pas mort, il est juste calme avec seulement quelques messages par jour. Celui de BDGest est toujours bien vivant, mais ce n’est plus la folie que j’ai pu connaître tellement ça postait dans tous les sens. Il est vrai que j’ai une vision trop négative et trop égocentrée d’Internet, l’opinion d’une professionnelle comme toi permet de remettre en cause les impressions que l’on peut avoir.

      J'aime

  2. a-yin dit :

    Joyeux anniversaire!!! Contente de voir que finalement, tu as fini par donner un crédit aux blogs :p . J’espère encore te lire et je pense que ce sera donc le cas 😉 .

    Là où j’ai cru aussi que les forums étaient morts, j’ai été surprise de voir tant de forums dans une veine politique assez éloignée de la mienne, ou des forums pour se donner des conseils entre mecs mascu. Bref, j’étais étonnée de la vitalité de ces lieux et j’ai de suite pensé que ça découlait d’un milieu de gamers. En tout cas ce que tu dis est super intéressant Gally.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.